Jardins et paysage

1. Jeudi 28 novembre 2013

Vues sur jardins : du rêve à la survie
Antoine Abou, sociologue

En guise d’introduction au cycle « jardins et paysage », Antoine Abou va montrer à l’aide d’une riche iconographie l’importance des jardins dans la vie des hommes et la multiplicité de leurs fonctions. De l’Éden aux jardins ouvriers, de l’enclos de l’hortus conclusus médiéval au « jardin planétaire » de Gilles Clément, le jardin a servi à rêver d’un monde idéal, à se nourrir et à se soigner, mais aussi à montrer sa puissance, à faire la fête, à honorer les dieux et les héros, à méditer, à collectionner, à éduquer…

2. Jeudi 12 décembre 2013

Les jardins de l’antiquité romaine
David Lavergne, conservateur du patrimoine

3. Jeudi 9 janvier 2014

Les jardins initiatiques
Serge Boÿer, sculpteur et professeur à l’École des Beaux-Arts d’Avignon

Le jardin traduit toujours une conception du monde et d’une certaine manière il est une reconstitution de l’univers. Le jardin a été pendant très longtemps le lieu où on inscrivait toutes les connaissances à un moment donné qu’elles soient philosophiques, astronomiques, mathématiques. C’était donc aussi un moyen d’enseigner. Une grande référence est celle du Songe de Poliphile qui raconte son voyage initiatique vers Cythère où règne le dieu de l’amour. Aujourd’hui on ne sait plus lire les codes des jardins de cloitre, des jardins de la Renaissance. C’est le moment de les réapprendre. Les créations de Serge Boÿer (le jardin de Neuf Damoiselles, le Tchier de Borée, l’esplanade de la Compas-Raison à Lyon) en donnent occasion.

4. Jeudi 23 janvier 2014

Bastides et jardins de Provence
Nerte Fustier-Dautier, historienne d’art

Les bastides se multiplièrent aux XVIIe et XVIIIe siècles, révélant, outre la richesse de leurs décors intérieurs, une composition parfois très élaborée des parcs et jardins. Au-delà de l’analyse du fait architectural constitué par la bastide et son domaine, on pourra découvrir le phénomène complexe d’un véritable projet social qui a régi pendant plus de deux siècles le marché foncier, l’agriculture et donc le paysage de toute une région.
 Nerte Fustier-Dautier est historienne d’art, passionnée de paysages et de jardins ; ancien inspecteur régional des sites au ministère de l’Environnement, elle est l’auteur de plusieurs ouvrages et guides sur la Provence.

5. Jeudi 6 février 2014

L’idée de « paysage »
Jacques Leenhardt, directeur d’Études
à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales

6. Jeudi 20 mars 2014

Dimension patrimoniale des jardins historiques
Yves Cranga, conservateur des monuments historiques

7. Jeudi 3 avril 2014

La pierre sèche, marqueur de paysage
Claire Cornu, architecte, chargée de développement à la Chambre des métiers et de l’artisanat du Vaucluse