Chargement Évènements

« Tous les Évènements

La laïcité et les enjeux d’une révision de la loi de 1905

21 novembre 2019 | 18 h 00 min 20 h 00 min

Pierre Maurel, inspecteur général honoraire de l’Administration de l’Éducation Nationale et de la Recherche

Amphithéâtre de la Cité scolaire

110 avenue Marcel Pagnol
Vaison-la-Romaine, 84110
+ Google Map

L’irruption dans notre société d’une nouvelle religion a fait renaître, avec force, les débats autour de la laïcité et de la loi de 1905. Au point que le gouvernement a donné le sentiment, dans les derniers mois, de vouloir revenir sur la relation des Églises et de l’État en modifiant la loi. Mais au cours de la conférence de presse clôturant le grand débat, le Président de la République a exprimé clairement que cette loi était le « pilier de la République » et qu’il n’était pas question d’y toucher. Ces hésitations et tergiversations montrent combien le sujet est à vif dans notre société et qu’il est utile pour le citoyen de s’en emparer pour débattre et échanger.

Pierre MAUREL est Inspecteur général de l’Administration de l’Éducation nationale et de la Recherche (h). Les nombreux postes qui lui ont été confiés tout au long de sa carrière lui ont permis d’acquérir une large vision des problèmes du système éducatif y compris celui de la laïcité : Directeur de la Maison des Examens d’Arcueil ; Directeur du Cabinet du Recteur de Paris ; Secrétaire général de l’Académie de Paris pour l’enseignement supérieur ; Directeur adjoint de l’Information, des Technologies nouvelles et des Bibliothèques universitaires à l’Administration centrale du Ministère de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur; Directeur des Affaires scolaires et de l’Enseignement supérieur à la Région Ile-de-France ; Chef de l’Inspection générale de cette Région ; Directeur de l’Institut français de Porto (Portugal) ; Directeur de la communication du Ministère de l’Éducation auprès de trois Ministres successifs; enfin, Secrétaire général du Haut Conseil de l’Éducation. À cette expérience de gestion s’ajoutent les quatorze années d’enseignement qu’il a assurées à la faculté de droit au sein de l’Université René Descartes (Paris V) en qualité de professeur associé en droit constitutionnel.